L’océan à Rio+20

Le 22 juin 2012, à Rio de Janeiro, lors de la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable Rio+20, Green Cross France & TerritoiresNausicaaWorld Ocean NetworkSea Orbiter et Tara Expéditions se sont unis pour créer une alliance commune : « L’Alliance pour les Mers et les Océans ».

A travers cette alliance, ces 5 structures souhaitent  » unir [leurs] compétences, rassembler ceux avec qui [ils] travaill[ent], et échanger avec tous sur le rôle primordial des océans dans notre vie quotidienne, comme de l’importance de nos choix et de nos actions. » Green Cross, Nausicaá,  Sea Orbiter, Tara Expéditions, World Ocean Network s’engagent « à parler d’une même voix à l’échelle internationale pour porter notre message sur les mers et les océans. » Elles affirment un travail commun de sensibilisation, d’éducation et de mobilisation sur l’apport de la mer et des océans pour la vie sur notre planète. Elles s’engagent ensemble vers cette nouvelle société, cette société inspirante et inspirée qui mettra la culture de la mer au cœur du développement durable.

Un rappel : Les pollutions, l’exploitation déraisonnée des ressources, la destruction des habitats, les atteintes à la biodiversité y sévissent souvent et peuvent être sources de nouveaux conflits. Aujourd’hui 65 % de leur surface ne fait l’objet d’aucune réglementation alors que les océans constituent la machinerie qui permet la vie sur Terre et l’Océan mondial est le garant des grands équilibres de notre planète. Il n’y a qu’un système d’eau planétaire. La vie, le bien-être et la prospérité de chacun d’entre nous dépendent de ce cycle de l’eau, des nuages, de la pluie sur la terre, des rivières et enfin de l’océan.

L’Alliance pour les Mers et les Océans est convaincue qu’une majeure partie des solutions pour bâtir notre avenir viendra des océans. Elle appelle de ses vœux une société s’appuyant sur des innovations et de nouvelles technologies d’exploitation durable des ressources de l’océan qui ouvriront l’accès à de nouvelles richesses et de nouveaux emplois.

Rio+20 marque une étape importante avec la prise en compte de tous les enjeux liés aux océans. Néanmoins, les gouvernements réunis à Rio n’ont pas su délivrer une feuille de route assez claire en termes d’objectifs, de calendrier et de gouvernance. Dorénavant, la société civile doit s’emparer de ces enjeux afin d’encourager les gouvernements et les décideurs à mettre en place un véritable programme de travail et d’actions concrètes.

 » Nous nous plaçons dans une dynamique positive et nous soutiendrons les initiatives allant dans le bon sens des gouvernements, des collectivités locales, des entreprises, du grand public et de l’ensemble des acteurs à l’échelle locale, régionale, insulaire et internationale. C’est une dynamique économique, sociale, environnementale et culturelle que nous souhaitons impulser. Chacun pourra s’approprier cette nouvelle société et la développer sereinement. Ses richesses seront équitablement accessibles à tous et sous la responsabilité de chacun, à travers le monde et pour les générations d’aujourd’hui et de demain. Nous appelons cette nouvelle société la « Blue Society ». »

Il s’agit de croire à nouveau au progrès et à la prospérité pour tous. Il s’agit de réunir océan, prospérité et humanité. Sans plus attendre, nous proposons d’initier ce nouvel élan.

L’alliance souhaite réunir tous ceux qui partagent ces objectifs. Elle proposera d’ici à la fin de l’année civile 2012 les lignes directrices permettant un projet conjoint vers une gouvernance des océans.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s